Configuration d'un canal radio

Comme nous l'avons déjà vu précédemment, vous pouvez avoir jusqu'à six canaux radio. Vous devez spécifier les paramètres de chaque canal comme ceci :

CHANNEL 0 (canal 0)  
(options pour le premier canal (gauche ou unique) de la première interface : MYCALL, MODEM, PTT, etc.)  

CHANNEL 1 (canal 1)  
(options pour le second canal si la première interface fonctionne en stéréo.)  

Les différentes commandes MYCALL, MODEM, PTT, etc. s'appliquent à la dernière commande CHANNEL.
Si vous utilisez plusieurs canaux, pensez à regrouper les paramètres après une commande CHANNEL X.

Canal radio – MYCALL

Plusieurs canaux radio peuvent utiliser le même indicatif de station ou des indicatifs différents. C'est indispensable pour les balises ou les digipeaters.

Par exemple :

MYCALL F1XYZ-5  

La norme AX.25 impose que l'indicatif soit composé de 6 caractères au maximum (lettres majuscules et chiffres). L'identifiant de sous-station (SSID), si précisé, doit être entre 1 et 15.

Canal radio - configuration du Modem

Cette commande permet de paramétrer le modem en indiquant principalement la vitesse et quelques autres options. Nous opterons pour le paramètre de base pour une vitesse de 1200 bauds :

MODEM 1200

Radio Channel – Push to Talk (PTT)

Il y a cinq méthodes différentes pour activer l'émetteur.

  • lignes de contrôle d'un port série.
  • lignes d'entrée/sortie (GPIO) uniquement pour Linux.
  • Port Imprimante Parallèle (Linux seulement).
  • Hamlib (optionnel, seulement Linux).
  • VOX (émission provoquée par la voix). Un circuit matériel externe active l'émetteur quand un signal audio est présent sur l'entrée micro de l'émetteur.

Quand le PTT n'a pas été configuré, vous verrez un message comme celui-ci au démarrage de l'application :

Note: PTT not configured for channel 0. (Ignore this if using VOX.)

Vous n'avez pas besoin de configurer une ligne de sortie quand vous utilisez le VOX. Ignorez alors cette information.

En ce qui nous concerne, nous allons utiliser le port XIO-P0 du GPIO.
La documentation du CHIP permet de déterminer qu'il s'agit du GPIO 1013. J'ai réalisé l'interface PTT avec 2 transistors afin d'éviter un passage en émission lorsque le CHIP démarre.
Vous devrez donc indiquer la commande suivante dans le fichier de configuration :

PTT GPIO -1013

Vous trouverez plus d'information dans le document officiel Raspberry-Pi-APRS.pdf.






Pour compléter cette page, reportez-vous à
la documentation de Direwolf.